plantation d’un séquoia offert par le sénateur Olivier Jacquin

ARRACOURT | COMMÉMORATION

Armistice de la Première Guerre mondiale : l’arbre de la liberté planté au centre du village

  • LE 12/11/2019
Une petite leçon de mémoire en pleine nature.

Photo HDUne petite leçon de mémoire en pleine natureR

Vendredi, la plantation d’un séquoia offert par le sénateur Olivier Jacquin, s’est déroulée au centre du village. Les élèves des classes de Valérie Mangin et Rachel François, Jean Paul Seichepine, Président du souvenir français lunévillois, René Eckart, président de l’amicale des anciens combattants d’Einville-Arracourt-Maixe et 30 adultes ont été accueillis par le maire qui a souligné la raison de ce choix d’emplacement. « Nous avons décidé d’implanter cet arbre de la liberté à cet endroit, à côté du monument aux morts, afin de perpétuer la mémoire des soldats morts pour la France », relate-t-il. Cet engagement fort a été transmis à la jeunesse appelée à respecter ce lieu. Cet arbre aura besoin d’être arrosé abondamment durant ses premières années, il devrait atteindre 30 à 40 m et fait partie des 13 qui seront plantés sur la ligne de front, pour symboliser le centenaire de la Grande Guerre.

Une ligne de paix

Cette opération exceptionnelle de plantation sur la ligne de front entre Meuse et Moselle permet de visualiser une ligne de paix. « C’est pour moi une démarche tout à fait personnelle », souligne avec émotion le sénateur. « La seule chose que je demande à la commune : C’est d’entretenir et de protéger ce conifère qui est l’arbre de la commémoration. C’est un arbre qui vit très longtemps et qui peut monter très haut », explique-t-il.

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de